Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CLINIQUE JURIDIQUE et MANAGERIALE "LM" ( Dr. Oswald KPENGLA-S. )

ECHANGES PLURIDISCIPLINAIRES

PENSÉE DU JOUR

Publié le 8 Octobre 2016 par Dr Oswald KPENGLA-S in PENSEES DU JOUR

« Pourquoi ne peut-on pas comprendre ? À la découverte de l'ordre public.

"Lorsqu'un esprit rare est possédé d'une folle passion, toutes les facultés dégénèrent à force d'esprit, en bêtise et en démence" Shakespeare.

Existe-t-il un seul pays au monde où au nom de la démocratie, de la liberté, de la protection des droits de l'homme, l'ordre public est relégué au second plan et bafoué? L'ordre publc interpelle. L'ordre public constitue une limite à l'exercice par les individus de leurs droits fondamentaux et libertés publiques. L'ordre public, c'est d'abord l'ordre matériel. C'est ensuite l'ordre moral. En simplifiant, on relève que l'ordre public est fait de quatre éléments à savoir: la sécurité publique, la tranquillité publique, la salubrité publique et la moralité publique (on y intégrerait la dignité humaine). Au moyen de la police administrative, les autorités d'un État peuvent restreindre certains droits en vue de la préservation de l'ordre public. Certes, la contrepartie de l'atteinte aux droits fondamentaux et aux libertés publiques réside dans le contrôle du juge administratif voire du juge de la cour constitutionnelle. L'article 23 de la Déclaration Universelle des Droits de l'homme vise cette restriction. La Constitution béninoise en son article 23 y fait également référence. Alors, alors! On ne peut pas comprendre cela quand bien même on serait politiquement incolore ?

"La passion se plaît en un désordre extrême et ce qu'on lui défend c'est ce qu'elle aime" Publilius Syrus.

Sachons garder raison. »

Rock DAVID

Commenter cet article