Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CLINIQUE JURIDIQUE et MANAGERIALE "LM" ( Dr. Oswald KPENGLA-S. )

ECHANGES PLURIDISCIPLINAIRES

PENSÉE DU JOUR (POUR LA PAIX AU BENIN)

Publié le 6 Mai 2015 par Dr Oswald KPENGLA-S in PENSEES DU JOUR

POUR LA PAIX AU BENIN

Chers amis, Béninoises et Béninois,

Soyons déterminés mais patients.

Soyons durs dans la tendresse.

Regardons tous ce pays comme le nôtre, unique, unis et indivisible.

J'ai vu, et beaucoup d'entre vous sans doute, la crise en Côte d'ivoire, et j'en ai tiré des leçons.

Je voudrais par ce canal interpeler Candide Azannai et Boni Yayi, tous deux citoyens du Bénin, ainsi que leurs parties prenantes.

Aucun d'entre eux deux n'est, et ne sera citoyen plus qu'un autre. Nous sommes tous d'ici.

Devant l'histoire, le peuple Béninois et le monde, vous, Candide Azannai et Boni Yayi, serez responsables solidairement et indéfiniment de ce qui arrivera à ce pays toujours tranquille, malgré la pauvreté des citoyens et les écueils traversés ici et là.

L'incurie, l'intempérance, l'intolérance, la vulgarité outrancière et outrecuidante qui caractérisent les propos que vous échangés, les gestes, les faits que vous incitez à accomplir, nous exaspèrent.

Chers messieurs, le peuple Béninois veut la paix.

Mais prédécesseurs ont évacué les aspects juridiques du sujet, et je ne voudrais plus y revenir. Ce qu'il me plaît d'aborder, ce sont les aspects moraux et sociaux.

Chers messieurs, que voulez-vous faire des acquis de la Conférence Nationale?

Chers messieurs, pourquoi voulez-vous sacrifier les citoyens sur l'autel de la cupidité?

Pourquoi la Côte d'Ivoire ne vous inspire-t-elle pas?

Monsieur le Président de la République, vous devez par votre serment, protéger le peuple sans distinction. Vous devez, en chacun de vos propos et actes respecter fermement votre serment jusqu'à la fin de votre mandat ; et maintenir la cohésion sociale. Un Président d'une république est un personnage public, et la doctrine juridique se demande même si le Président de la République peut avoir une vie privée en dehors de la chambre de famille. Partout, le Président demeure une personne publique qu'on doit ressentir dans vos propos et actes.

Honorable Candide Azannai, le Président d'une République est une institution et vous le savez. En dépit de la tentative de séparation du jus de tomate des pépins de tomate, sans couper la tomate ou la presser, il est nécessaire de rappeler la difficulté qu'il y a, à séparer le Président personne publique, du Président personne privée. Je vous incite à plus de tempérance dans vos discours.

Chers messieurs, en toutes choses, il faut savoir raison garder. Quelles leçons donnerons-nous à nos enfants ?

Je sais qu'en chacun de vous, il y a mieux que ce que vous nous offrez, au risque même de nous basculer dans le pire. Donc l'éthique doit être pour vous deux, la seule et la vraie unité de mesure.

En tout état de cause, si vous ne vous ressaisissez pas, le peuple vous rendra solidairement et indéfiniment responsables de tout ce qui arrivera, dont, déjà, la destruction de nos chaussées sous la chaleur des pneus brûlants, et les citoyens qui se sont retrouvés dans les hôpitaux.

Plaise au ciel que par vos propos et faits, mutuellement provocateurs, le Bénin ne se transforme en un brasier ! (Amen)

Vive le Bénin,

Vive la démocratie,

Vive la sécurité des citoyens,

Vive la paix.

Je vous remercie.

NB. Si vous voulez la paix au Bénin répondez amen et partagez.

Dr Oswald KPENGLA-S.

PAN-AFRICANISTE, pour une Afrique Nouvelle.

Commenter cet article

Léandre KODJO SONOU 30/06/2016 14:47

AMEN PAIX AU BENIN

Dr Oswald K-S. 06/05/2015 11:46

Bonjour et merci pour votre participation citoyenne.

Emmanuel A. NOUTEVI 06/05/2015 09:38

Merci docteur pour ce post bondé de bon sens. En universitaire, ce post est une vraie preuve d'impartialité, impartialité dont doit faire montre tout intellectuel.
C'est donc triste qu'aujourd'hui, nous sommes devenus si partisans que nous soutenons pour soutenir. Ou nous sommes pour ou nous sommes contre et nous faisons tout pour montrer que c'est nous qui avons raison -parfois convaicu du contraire-. Le bon sens a-t-il desserté le forum? Qui du Président ou du Député a raison?
Personne d'eux, de l'avis de mon père (paix à son âme) n'a raison. De plus, venant des personnalités de leurs rangs, ces propos sont très désobligeants et très maladroits pour l'éducation de nos enfants.
N'est-il pas mieux qu'arrestation et marche fassent place à des présentations d'excuses de part et d'autre?
Partisan ou courtisan de tout bord ou de tout acabit! Aidez votre soutenu à présenter des excuses au peuple béninois, cela ne peut que vous honorer.