Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CLINIQUE JURIDIQUE et MANAGERIALE "LM" ( Dr. Oswald KPENGLA-S. )

ECHANGES PLURIDISCIPLINAIRES

LES VERTUS DU JUGE

Publié le 12 Novembre 2013 par Dr Oswald KPENGLA-S in RAISONNEMENT JURIDIQUE

« Partant du constat que le juge n’est pas plus la bouche de la loi qu’un être vierge de toute influence qui appliquerait une loi parfaitement limpide et exhaustive et traduirait au cas d’espèce la seule volonté du législateur, cet ouvrage collectif tend à construire une éthique judiciaire aidant à la prise de décision.

Avec plus d’honnêteté, la figure du juge apparaît comme celle d’un être de chair, situé dans l’espace et dans le temps, dont les décisions sont parfois le résultat de “cette sorte d’atermoiement intérieur qui finit par devenir obsédant”.

En dépit de cette finitude, de cette essence modestement et fatalement humaine, le juge n’en demeure pas moins confronté à des contradictions démocratiques insolubles:

Comment remplir une fonction d’autorité dans un monde d’égaux ?

Comment exercer une fonction sacrée dans un monde sans transcendance ?

Comment assumer une part subjective dans un gouvernement de lois et non d’hommes ?

Comment diviser le pouvoir sans le neutraliser ?

Comment combiner la spécificité de chaque décision et l’accès à la justice pour le plus grand nombre?

Comment conjuguer sophistication procédurale et règlement d’un contentieux de masse ?

Comment jouir de l’indépendance la plus large et devoir rendre des comptes ?

Pour relever de tels défis, le juge ne peut compter sur sa seule connaissance des lois, ni sur le simple respect, même le plus scrupuleux, des règles disciplinaires qui le gouvernent. Il doit faire appel à des principes directeurs nommées vertus. »

J. Allard, A. Garapon, F. Gros – Editions Dalloz

Commenter cet article