Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CLINIQUE JURIDIQUE et MANAGERIALE "LM" ( Dr. Oswald KPENGLA-S. )

ECHANGES PLURIDISCIPLINAIRES

DOCTRINE JURIDIQUE ET SCIENCE JURIDIQUE. (J. CHEVALLIER)

Publié le 10 Octobre 2013 par Dr Oswald KPENGLA-S in THEORIE DU DROIT

J. CHEVALLIER, Doctrine juridique et science juridique, dans la Revue Droit et Société 50-2002 (p. 103-119)

« La différence fondamentale entre doctrine juridique et science juridique réside dans le point de vue qu’elles adoptent sur le droit et dans la fonction qu’elles remplissent.

La doctrine juridique est partie prenante au processus de production du droit : elle ne se place pas en position d’extériorité par rapport au droit mais entend « se situer dans le droit » et « intervenir en droit ». La connaissance du droit qu’elle permet est une connaissance « intéressée » : il s’agit d’apporter une contribution, de toute première importance, au bon fonctionnement de l’ordre juridique, par un travail de mise en cohérence, d’élimination des dissonances, de résorption des contradictions. Ce faisant, la doctrine fait œuvre dogmatique et contribue à la production de la normativité juridique.

La science juridique, au contraire, entend se situer « en dehors du droit » : se plaçant en position d’extériorité par rapport au droit, elle entend adopter sur lui un point de vue réflexif et critique. La connaissance du droit qu’elle autorise est une connaissance « désintéressée » et gratuite : il ne s’agit plus d’apporter une contribution au fonctionnement de l’ordre juridique, d’intervenir dans les processus de production du droit, de produire de la normativité, mais d’analyser le phénomène juridique. Ce faisant, la science juridique s’inscrit à part entière dans le champ des sciences sociales, avec lesquelles elle entretient nécessairement des relations d’interdépendance.»

Pour lire la suite, télécharger l’intégralité de l'article en pièce jointe.

Commenter cet article